Vous êtes ici: Archives / Numéros parus / N°383

Des utopies pour le temps présent

Dans le langage courant, l’utopie renvoie à une construction imaginaire qui ne se réalisera jamais. Mais ce genre littéraire, inventé par Thomas More pour décrire une société idéale,
s’est élargi à l’idée de construire d’autres modes de vie et même de réformer la société, notamment vers plus d’égalité. Certaines utopies politiques ont viré au cauchemar. Mais d’autres sont à l’initiative de projets réalistes pour venir un jour à bout des guerres et de la misère. Aujourd’hui, les grands défis ne manquent pas. Et des gens soucieux du bien humain non plus, heureusement ! Ainsi l’humaniste Riccardo Petrella ou le jeune député Groen Kristof Calvo. Chacun d’eux a publié un livre plein de propositions. Et comme c’est à Louvain que le juriste, humaniste et homme politique anglais Thomas More a publié la première édition de son Utopie, en 1516, l’UCL a appelé, cinq cents ans après, la communauté des universitaires à imaginer à leur tour un monde meilleur.
Vous désirez obtenir le dossier, n’hésitez-pas à acquérir le numéro de janvier 2016 de L’appel qui peut vous être envoyé à votre adresse au prix de 2,5 euros (appel@catho.be).
Pour obtenir le PDF de ce dossier, il vous suffit de verser la somme de 1 euros sur le compte de L’appel avec la mention Éclairage 1/2016 + votre adresse e-mail. Dès réception du paiement vous recevrez le PDF.

Partager cet article
Vous êtes ici: Archives / Numéros parus / N°383