Vous êtes ici: Archives / Numéros parus / N° 320

Dons d’organes : le sens du geste

Donner un organe. On peut le faire de son vivant (voir plus loin),
ou lorsque la mort survient. À ce propos, le refus de l’entourage
du défunt reste le maillon faible de la chaîne de solidarité
organisée depuis de nombreuses années autour du don d’organes.
Mieux vaut donc mener la réflexion bien avant l’instant tragique.

Pour obtenir le dossier, n’hésitez-pas à acquérir le numéro d’octobre 2009 de L’appel qui peut vous être envoyé à votre adresse au prix de 2 euros ( appel@catho.be ) Pour obtenir le PDF de ce dossier, il vous suffit de verser la somme de 1 euros sur le compte de L’appel avec la mention Eclairage 10/09 + votre adresse e-mail. Dès réception du paiement vous recevrez le pdf

Partager cet article
Vous êtes ici: Archives / Numéros parus / N° 320