Vous êtes ici: Archives / Numéros parus / N° 370

Edito

Une petite musique.

Bon nombre de nos lecteurs nous le disent : ce qu’ils aiment dans L’appel, c’est qu’ils y découvrent ce qu’ils ne trouvent pas ailleurs.
Bien sûr, L’appel ne réinvente pas chaque mois l’actualité, mais essaie de l’aborder de manière particulière. Certains nous parlent ainsi d’un ton qui nous distinguerait des autres publications, ou d’une manière plus originale de voir l’actualité, d’essayer de lui donner un sens et, par- fois, de « faire sens ».
C’est un peu ce qu’entre nous, dans l’équipe de rédaction et avec les membres du comité d’accompagnement qui suit notre travail journalistique, nous appelons « la petite musique de L’appel ». Un choix musical qui nous mène à décider de ne pas traiter de certains sujets, qui nous conféreraient la même musicalité que bon nombre d’autres magazines, ou de les aborder d’une autre manière.
C’est aussi la recherche de cette petite musique qui nous pousse à aborder des thèmes qui ne sont pas à la Une des médias, ou à faire venir au jour des actualités souvent passées sous silence ailleurs.
Notre petite musique se traduit encore par notre volonté de nous engager dans la manière dont nous parlons du monde. Ce qui fait débat, même parfois entre nous. Nous refusons de donner des avis tranchés. Mais nous posons des questions ou abor- dons des pistes parfois un peu dérangeantes...
Depuis cette rentrée, nous avons choisi d’être plus présents dans ce créneau. L’appel a ainsi renforcé son équipe pour développer avec plus de force sa capacité d’enquête sur des sujets sensibles.
Mais la musique de L’appel passe par d’autres instruments. Celui de l’ouverture, d’abord. Nous sommes certes un magazine d’origine catholique, mais qui cherche à accueillir d’autres religions et courants porteurs de sens. Nous allons chercher à nous développer de ce côté. Tout comme nous voulons continuer à nous ouvrir à la parole et aux expériences du plus grand nombre via des sondages, des enquêtes, ou des recueils de témoignages. Après avoir célébré de la sorte les cinquante ans du concile Vatican II l’an dernier, c’est de cette manière que nous apportons cette fois notre contribution à la réflexion autour du synode des familles qui se tiendra à Rome.
Il y a enfin la forme de notre petite musique. Celle qui veille à rendre le magazine agréable à lire, à y développer les photographies. Et celle qui a poussé au lifting complet de notre site internet, désormais dynamique. Avec accès gratuit à nos anciens numéros, prolongations en ligne des articles de la revue et, bientôt, la possibilité de feuilleter le magazine sur tablette ou smartphone.
À L’appel, on aime la musique. Et on essaie que la nôtre soit différente. C’est cela, notre raison d’exister.

Frédéric ANTOINE

Mot(s)-clé(s) : L’édito
Partager cet article
Vous êtes ici: Archives / Numéros parus / N° 370