Vous êtes ici: Archives / Numéros parus / N° 307

SUCCESSION : Vos portraits pour un nouveau cardinal

DOTER la Belgique d’un archevêque,
président de surcroît
de la Conférence épiscopale
du pays : voilà qui n’est pas
une mince affaire ! Surtout
que l’intéressé sera sans doute
aussi promu cardinal, et donc électeur du
futur pape…

Depuis le début de cette année, L’appel
prépare cet événement, en vous invitant à
prendre la parole sur la question. Les trois
mois de « ligne ouverte » instaurés pour
recueillir avis et messages se sont clôturés
fin mars. Le temps est donc venu de livrer
les résultats de cette opération d’expres -
sion libre dans l’Église de Belgique.

C’est ce que nous faisons dans ce numéro, et que nous prolongerons le mois
prochain, aux alentours du moment où Mgr Danneels, atteint par la limite
d’âge, écrira sa lettre de démission au pape.

Nous nous réjouissons de l’écho que notre initiative a rencontré ainsi que des
réponses reçues tant de la part de groupes que de particuliers. Nous sommes
aussi heureux que des mouvements institués, comme le Conseil Inter -
diocésain des Laïcs (CIL) ait, par la voix de son président, exprimé l’intérêt
qu’il marquait pour notre initiative.

L’appel n’est ni un organisme, ni un mouvement, ni un groupe de pression
agissant au sein de l’Église (dans ou au dehors de ses structures). Non. Nous
ne sommes « que » un organe de presse qui entend aborder les questions
liées au sens, à la spiritualité et aux religions de manière journalistique, en
tentant seulement de percevoir quel petit goût d’Évangile on peut saisir dans
le tumulte de l’actualité.

C’est au nom de notre fonction de média que nous avons entrepris cette
action, tout comme nous avions par le passé mené une campagne de
« Messages pour un futur pape » : parce que nous croyons que les médias sont
porteurs de démocratie et doivent être des lieux d’échange et de discussion.
Inviter les catholiques à participer à la définition de profil du chef de leur Église
nous paraît faire partie de ces missions intrinsèques à un organe de presse.

Nous l’avions bien précisé depuis le début : notre but n’était pas d’organiser
un hit-parade des candidatures ou un referendum « pour » ou « contre » telle
personnalité de l’Église. Nous vous invitions plutôt à dresser le portrait de la
fonction, c’est-à-dire décrire ce que vous attendiez du successeur de l’actuel
archevêque de Malines, « Primat » de l’Église de Belgique.

La plume ayant été laissée libre, chacun s’est exprimé comme il l’a souhaité. On
ne peut donc résumer les avis reçus à quelques caractéristiques de type « sondage
d’opinion » présentées en pourcentages avec précision de marge d’erreur.

Nous aurons donc ici l’occasion de plutôt brosser un contour, de concrétiser
des attentes.

Bien sûr, en fonction de l’énumération des qualités proposées, certains noms
sembleront y correspondre plus que d’autres. Mais, à ce propos, nous laisserons
pour l’instant agir l’imagination de chacun…

Ce 10 mai, jour de Pentecôte, l’Esprit soufflera où il veut. Peut-être la succession
de Mgr Danneels aurait-elle dû débuter ce jour-là ?

Mot(s)-clé(s) : L’édito
Partager cet article
Vous êtes ici: Archives / Numéros parus / N° 307