Vous êtes ici: Archives / Numéros parus / N° 334

EDITO

Le prix de l’indépendance

En cette fin janvier, une exposition hors du commun ferme ses portes aux Galeries du Grand Palais de Paris. Consacrée à Claude Monet, elle a eu tant de succès que, les derniers jours, elle a été ouverte jour et nuit. Elle aura drainé près d’un million de visiteurs. Autant pour les œuvres qui y sont présentées que pour la découverte de la vie du peintre qu’elle permet d’accomplir, cette exposition a une valeur inestimable.
Il est ainsi des biens dont la richesse est telle qu’on ne peut plus l’évaluer.
Mais des situations, des états, peuvent aussi être hors de prix.
La liberté est l’un — et peut-être le premier — d’entre eux. Être libre n’a pas de prix. Mais, souvent, coûte très cher.
L’appel en est un bel exemple. Alors que les médias officiels liés à l’Église catholique de Belgique s’affichent désormais de manière de plus en plus marquée, notamment via le site Internet « Medias Catholiques », L’appel a choisi rester à l’écart de ce grand mouvement. Pour bien signifier notre souhait d’indépendance de pensée et d’expression au sein du monde chrétien.
En ces temps troublés où l’institution est tellement remise en cause, et où l’on a tant de critiques à émettre à son égard, nous pensons que cette situation d’indépendance est plus que jamais nécessaire. Elle est même primordiale. Il est vital que, dans l’univers chrétien de Belgique francophone, il existe une parole libre, forte, journalistiquement professionnelle, qui aille à la rencontre de tous ceux que l’Évangile interpelle, à l’intérieur et sur le parvis des Églises.
Depuis plusieurs années, des monastères, des fondations, ont été sensibles à notre situation, et nous ont apporté un appui. Plus récemment, la Communauté française elle aussi l’a bien compris en accordant une soutien à notre magazine.
Mais L’appel ne serait rien sans un engagement direct de ceux à qui il s’adresse, c’est-à-dire ses lecteurs. Alors que les paroisses éprouvent de plus en plus de difficultés à s’abonner à un magazine, alors que l’économie des médias bascule du « payant » vers le « gratuit », ce sont les abonnements individuels et les dons de nos lecteurs qui nous permettent en grande partie de survivre. Ils nous apportent de quoi équilibre nos comptes, paraître tous les mois et aller à la rencontre de nouveaux publics, plus jeunes, tout aussi en soif de sens… mais sans être prêts à payer pour s’abreuver.
Chers amis lecteurs, vos dons nous sont essentiels. Vous trouverez au milieu de ce numéro un virement qui vous permet d’aider L’appel à vivre et à se développer. Merci de nous soutenir dans notre tâche d’ouverture et d’expression libre au sein du monde chrétien !

Frédéric ANTOINE Rédacteur en chef

Paul FRANCK Président du C.A

Mot(s)-clé(s) : L’édito
Partager cet article
Vous êtes ici: Archives / Numéros parus / N° 334